Questions à propos de l‘affacturage

Ce que vous devez savoir à propos de l'affacturage. Avec cette liste de questions (FAQ), nous vous donnons des réponses faciles à comprendre et donc un bon aperçu des conditions les plus importantes attenantes aux opérations d'affacturage.

Cliquez sur les questions afin d’obtenir les réponses adéquates.

Quels avantages l’affacturage apporte-t-il?

Souplesse de financement

  • Liquidité immédiate pouvant aller jusqu'à 90 % de la valeur brute de la facture
  • Possibilités de revenu supplémentaires en achat (conditions préférentielles, ristourne sur quantité, bonus, escomptes)
  • Augmentation du ratio de fonds propres et amélioration du bilan et donc des rating liés
  • Renforcement de la compétitivité grâce à une marge de manœuvre supplémentaire
  • Financement adapté au chiffre d’affaire empêchant les impasses financières
  • Allègement du financement global, source de financement supplémentaire en plus de l'emprunt bancaire

Minimalisation des risques

  • Indeminisation à 100% de l’encours garanti
  • Informations optimales sur la solvabilité des débiteurs – Sécurisation accrue dans le cadre d’activité Export
  • Meilleure anticipation du chiffres d’affaires et du budget
  • Possibilité de contrôle pour un portefeuille client équilibré

Allègements administratifs

  • Externalisation de la gestion et comptabilité des comptes débiteurs ainsi que procédure de rappel et recouvrement
  • Suivi juridique des échéances de créances par Eurofactor
  • Externalisation des conflits potentiels attenants aux relations client en cas de problèmes de paiement
  • Surveillance continue de la solvabilité
  • Amélioration du comportement de paiement des débiteurs
Quels effets l’affacturage a-t-il sur le bilan?

Grâce à l’affacturage, l'achat sans recours de créances, vous créerez une liquidité immédiatement disponible à partir de vos actifs circulants. Les moyens financiers ainsi libérés pourront être utilisés afin de réduire les dettes et donc également le total du bilan améliorant ainsi les ratios de bilan ainsi que ceux de fonds propres.

Quelles conditions une entreprise devra-t-elle remplir?

Chiffre d'affaires annuel brut d'au moins 2 million d'euros, production et vente de biens ou prestation de service entièrement réalisées à la date de facturation, créances à court terme, traitement des commandes et comptabilité tenus selon les normes en vigieur, clientèle composée d’entreprises affichant une structure si possible stable, portefeuille clients varié, créances non soumises aux droits de tiers (« cessions interdites »), « compensation » ; « retour de marchandise »). Aucune créance à l’encontre de particuliers, sociétés associées, ainsi que les prestations entrainant l’établissement de factures intermédiaires et/ou le versement d’accomptes.

Quel montant devra atteindre le chiffre d’affaire brut de l’entreprise ?

Au minimum 2 million d’euros de chiffre d’affaires pouvant être affacturés.

Y-a-t’il des secteurs dans lesquels l’affacturage ne peut pas être utilisé?

Certaines activités de services dans les secteurs de la construction, du financement de projets, de l’ingénieurie donnant lieu à des situations de travaux, engagements de résultat ne peuvent prétendre à un contrat d’affactuarge. En outre, quelle que soit l’activité, aucune créance sur des particuliers ou des sociétés liées ne peut être prise en compet dans un contrat d’affacturage.

Quelle type d’opération commerciale ne peut pas être affacturée?

Les prestations partielles générant des facturations intérmédiaires ou partielles ne peuvent pas être prises en compte. Il en va de même pour les activités de services avec obligation de résultat ou celles nécessitant la facturation d’outillage avant le début de la production. Les relations croisées entre un fournisseur et son client sont également exclues du fait du risque de compensation. Un attention particulière sera également portée sur les activités de production qui facture avant réception effective et confirmation de la marchandise par le débiteur.

Quel est le coût?

Afin que nous puissions vous établir un devis, il vous faudra nous transmettre des informations détaillées. Les conditions dépendront en général du chiffre d'affaires, de la typologie de vos débiteurs, du nombre de factures à nous remettre, et pour votre activité à l’export, des pays vers lesquels vous facturez. Le taux de commission sera calculé sur ces bases et pourra également inclure les frais liés à la couverture crédit de vos débiteurs.
Un taux d’intérêt sera appliqué sur le financement et calculé en fonction de la durée de cette avance.